Micro-critique : xXx : Reactivated

Cinéma

… Return of Xander Cage.

Ça raconte quoi ?

xXx : Reactivated est la suite de xXx et xXx 2, sortis respectivement en 2002 et 2005. Dans cet opus Xander Cage (Vin Diesel), sportif de l’extrême devenu agent d’élite, sort de l’exil qu’il s’était imposé, pour affronter le redoutable guerrier alpha Xiang (Donnie Yen) et son équipe. Il entre dans une course impitoyable afin de récupérer une arme de destruction massive connue sous le nom de Boîte de Pandore. Recrutant une toute nouvelle équipe d’experts accros à l’adrénaline, Xander se retrouve au cœur d’une conspiration menaçant les gouvernements les plus puissants du monde.

Et les cascades, les bastons (servies par un casting de haute volée), les courses poursuites s’enchaînent, sans prise de tête durant un peu plus d’une heure et demi.

C’est bien ?

Alors… Non. Ce n’est pas un bon film. Mais ne partez pas ! Si je prends le temps de vous en parlez, c’est qu’il a quand même 2,3 trucs pour lui. Donc : c’est un mauvais film. La narration n’est pas excellente, le scénario tient sur un petit post-it, la logique est partie en vacance avec la cohérence, c’est complétement régressif, extrêmement prévisible. Mais, nous avons là un WTF assumé. Le film n’a pas d’autre prétention que d’être un bon gros délire. Et si on accroche à ce délire, alors xXx : Reactivated vous fait passer un excellent moment. C’est un mauvais film, mais il est bon dans ce qu’il fait, et ça, ça le sauve.

Mais ce n’est pas tout. Si la sauce prend, c’est en grande partie grâce au casting. Les acteurs – Vin Diesel, Deepika Padukone, Kris Wu, Ruby Rose, Tony Jaa, Nina Dobrev, Rory McCann (que du beau monde) – sont bons, plein de charisme qu’ils insufflent aux personnages, et ils s’amusent. Ça se sent. Probablement que tout le monde n’est pas réceptif à ce genre de film absurde et fortement récréatif, mais si c’est votre cas, vous allez apprécier.

jellyfishthinks-xxx-reactivated

L’équipe de Xander

Point qui m’a fait plaisir : le casting est diversifié, et il intègre un personnage queer comme jamais ça n’avait été fait dans un film d’action hollywoodien de cette catégorie. Les blockbusters ont encore du mal à intégrer des personnages queers autrement qu’en subtext dans leur production. (Est-ce que je jette un regard en direction de Ghostbuster ? Peut-être.) Cela s’explique essentiellement par le fait que ce sont des films qui doivent rapporter et donc s’exporter à l’étranger, dans des pays où l’homosexualité est encore condamnée. Hollywood reste frileux à ce niveau pour éviter de se tirer une balle dans le pied. Espérons qu’Adele Wolff soit la première d’une longue liste de personnages de blockbuster queers et clairement out.

On y va ?

jellyfishthinks-xxx-return-xander-cage

Cette scène est la meilleure de tout le film

Pour moi : oui. Si les films d’actions pas franchement intelligents mais rempli de cascades plus folles les unes que les autres, les combats chorégraphiés à la perfection et les personnages qui puent la classe, c’est votre truc, n’hésitez pas une seule seconde. Par contre, si j’ai trouvé la VF un peu juste et que je vous conseille largement la VO, la 3D n’est pas vraiment indispensable.

Share Button
Écrit par H. Gray

Bonjour à vous, mollusques de tous horizons. Ici je me nomme H. Gray et si je devais vénérer un dieu, ça serait Dionysos – et pas ce romain de Bacchus, faut pas déconner. Je vous parlerai séries télés, mode, littérature, dessins animés, parfois jeux vidéos ou choses insolites. Dans la vie, j’ai un diplôme de styliste/modéliste (oui, comme A.J) et je prends très au sérieux tout ce qui ne l’est pas. Ce blog est pour moi l’occasion de recommencer à écrire. Je voulais faire écrivain, en cinquième, puis journaliste. C’est une façon de renouer avec l’enfant à l’intérieur de moi. (Comment ça, je n’ai jamais cessé d’être en contact avec l’enfant à l’intérieur de moi ?)

1 Commentaire
  1. Un certain Zeth

    Déjà qu’on en avait parlé et que ça avait piqué mon intérêt, ben du coup, je déconnecterai mon cerveau et je le regarderai certainement (de façon totalement légale *tousse*)

Répondre