La La Land, ou le coup de cœur de l’année

Cinéma

rs-248320-emma-stone-ryan-goseling-la-la-land-sing-dance-trailer

Oui, nous ne sommes qu’en janvier, et j’annonce déjà mon gros coup de cœur. Je prends autant d’assurance dans cette décision parce que je suis certaine que jamais je ne ressentirai à la sortie d’un film ce que j’ai ressenti pour La La Land.

Dès la sortie du trailer, j’étais emballée à l’idée de voir le film, l’ambiance annoncée, la musique, le duo d’acteurs choisi (Citez-moi un autre couple du cinéma actuel avec plus d’alchimie que Ryan Gosling et Emma Stone, je vous met au défi), le réalisateur, Damien Chazelle, qui avait gagné mon respect dès son premier film, Whiplash. Le problème avec autant d’attente pour un film, c’est que c’est quitte ou double. Soit l’essai est réussi et on tombe en amour pour le film, soit on en ressort plus déçu que jamais.

Crédit : Tumblr

Pour ma part, ce fut une réussite totale. 24 heures après l’avoir vu, je ne m’en suis toujours pas remise. J’ai écouté la bande originale (trouvable sur Spotify, au moins, mais ne vous gâchez pas le plaisir en l’écoutant avant d’avoir vu le film) au moins 5 fois de suite (je l’écoute encore maintenant, en écrivant cet article). J’ai encore chaque image du film imprimée dans ma tête, et j’ai le cœur qui palpite rien que d’y penser.

Le pitch, c’est celui de la rencontre et de l’histoire d’amour de Mia et Sebastian, deux artistes qui cherchent la lumière dans le monde imaginaire qu’est Hollywood, et dont le chemin va se croiser par hasard. C’est une histoire d’amour, mais de celles qui n’existent que dans les films de la glorieuse Hollywood, quand elle laissait croire que l’art dictait encore les films. C’est une histoire d’une beauté si parfaite qu’elle en brise le cœur. Le style, très vieil Hollywood, nous envoie des vagues de nostalgies et rend un bel hommage à ce cinéma américain qui n’existe plus. La musique va vous rester en tête pendant des jours, d’une agréable façon. La réalisation est réussie, et les personnages ont clairement été fait pour Ryan Gosling et Emma Stone, qui rayonnent plus que jamais dans ce film.

Moi à la sortie de La La Land Crédit : Tumblr

Je suis sortie de La La Land en dansant, chantant, et avec l’envie d’être amoureuse à nouveau (chose qui n’arrive jamais chez moi). Ce film est beau, et il va rester dans la postérité, et faire chavirer nos cœurs encore et encore au rythme de nos multiples visionnages.

Je n’ai qu’un seul conseil à vous donner. Dès sa sortie, allez le voir, seul, en amoureux, entre amis, laissez tous vos problèmes derrière vous et abandonnez-vous à la magie du cinéma pour quelques temps. Hollywood ne nous offre plus que très rarement des moments cinématographiques comme celui-ci, alors dans ce climat global morose, ne vous privez pas de ce souffle frais de beauté et d’émotions que le désormais incontournable Damien Chazelle vous donne.

Que de beauté… Crédit : Photobucket

Share Button
Lady Brett
Écrit par Lady Brett

Mais qui est cette folle de Lady Brett ? Vous devez sûrement vous poser cette question. Et bien je vais y répondre. Ayant eu la chance de grandir dans une maison pleine de livres et de films en tous genres (quand elle n’était pas en train de voguer sur les mers de son enfance) c’est assez naturellement qu’elle a développé une soif de découverte et de partage. De nature un peu trop passionnée, elle rêve sa vie en voyages, au sens littéral comme figuré. Quand elle n’a pas la chance de voyager quelque part, elle le fait dans sa tête rêveuse, grâce à la musique qu’elle écoute tout au long de la journée, ou bien aux nombreux films et séries qu’elle regarde tel un besoin vital, ou encore de ces livres qu’elle dévore par période. Elle aime découvrir, elle aime en parler, d’où l’idée de se lier à ses amies méduses pour ouvrir ce beau blog.

Répondre