Micro-critique : Vaiana, des Studios Disney

Cinéma


… La légende du bout du monde. 

Ça raconte quoi ?

Vaiana est la fille du chef sur une des nombreuses îles d’Océanie, elle est appelée à diriger son village, mais elle ne rêve que d’une chose : partir en exploration de l’autre côté de la barrière de corail, ce que son père, le chef, lui interdit formellement.

Depuis sa plus tendre enfance, elle est bercée par les légendes racontées par sa grand-mère. L’une d’elle raconte l’histoire de Maui, un demi-dieu, qui, il y a 1000 ans vola le cœur d’une île légendaire et y sema le chaos. Depuis, les îles de l’océan dépérissent une à une, bientôt viendra le tour de l’île de Vaiana. Cette dernière va devoir sauver son peuple en retrouvant Maui.

C’est bien ?

C’est le 56ème classique d’animation des studios Disney alors… Bien entendu, c’est bien (je ne suis jamais très objective quand on vient à parler de Disney…). Pourtant, je n’irais pas jusqu’à dire qu’il égal en excellence ses prédécesseurs, (depuis 2013 : La Reine des Neiges, Les Nouveaux Héros, Zootopie, tout trois très différents mais géniaux).

jellyfishthinks-vaiana-microcritique-illustration

Si le cadre des îles paradisiaques et cocotiers n’est pas très habituel de la part Disney (le seul autre étant Lilo et Stitch), l’histoire, elle, reste somme toute assez basique. Un mélange entre La Petite Sirène, Raiponce, et Le Roi Lion. Assez classique donc, mais tout de même efficace : nous sommes plongés au cœur de l’aventure de Vaiana et on ne s’ennuie pas un instant.

Disney tente à nouveau de casser ses propres clichés (en s’en moquant ouvertement dans certains passages), mais a bien du mal. Vaiana a beau être volontaire et courageuse, ce n’est pas la première, et son évolution suit un schéma très classiques auquel Disney nous a habitué. Un schéma qui pour le moment, reste efficace.

Enfin, dernière critique « négative » que j’émettrais : les musiques, que j’ai trouvé globalement moyennes. A part peut-être la principale qui m’a donné quelques frissons mais dans l’ensemble, elles sont loin d’être aussi mémorables qu’un Hakuna Matata ou un Let it Go !

Au delà de tout ça, Vaiana reste un très bon dessin-animé, et surtout, d’une beauté époustouflante. Les graphismes sont tout bonnement magnifiques. Les personnages sont plutôt attachants, même si certains gags tombent un peu à plat.

On y va ?

source : allociné

source : allociné

Comme je l’ai dit plus haut, Vaiana n’est pas le meilleur Disney que vous verrez, La Reine des Neiges n’a pas encore trouvé son successeur. Mais il reste un excellent divertissement de fin d’année, et vous ne prenez pas de risque si vous êtes vous même adepte des Disney; et puis surtout, quelle beauté ! Merci Disney, d’embellir un quotidien souvent bien gris !

Share Button
Écrit par Captain Hock

Le capitaine Hock (c’est moi) vogue librement sur le net sous le pavillon des pirates qu’il admire tant. Grand passionné de cinéma et de séries, jamais ne s’achève une journée sans que le capitaine Hock ne se soit rendu dans une salle obscure ou n’est échoué devant un épisode d’une série US ou britannique ! Il aime aussi la littérature, l’Histoire et tant d’autres choses pourvu qu’elles l’emmènent loin de la réalité (à défaut de pouvoir aller s’installer en Terre du Milieu). Après 3 ans de licence de japonais et un an passé chez les nippons, le capitaine Hock est dans le triangle des Bermudes de sa vie. Il travaille dans un cinéma en attendant de trouver sa voie. C’est alors qu’il était en pleine crise existentielle que 3 petites méduses l’ont sauvé et lui permettent aujourd’hui d’écrire et de partager ses passions avec toi moussaillon.

Répondre