Lait végétal, lequel choisir ?

Non classé

Je ne vais pas vous parler de ce sujet parce que c’est tendance ou pour dénoncer l’industrie laitière. Non, toi qui veut continuer à boire du lait de vache, je t’en prie, mais sache que tu as le choix ! Et pour que tu fasses ce choix consciencieusement, que ça soit pour des raisons éthiques, ou physiologiques, je vais te donner le maximum de clés. Voici une petit étude des principaux laits végétaux disponibles sur le marché et ensuite, rien que pour toi lecteur, une petite surprise.

gif-lait-2

Les principaux laits végétaux, boissons végétales ©Jellyfishthinks

Bon, on est bien d’accord, j’utilise ici le terme “lait” comme il est d’usage mais formellement, il s’agit de “boisson”. Ensuite, il faut reconnaître que les laits végétaux c’est à peu près 90% d’eau. Et bien ici, on va parler des 10% restants, parce que le jour où je vais mettre de l’eau dans mes céréales ou avec mon chocolat en poudre n’est pas encore arrivé !

img_20160911_153334

©Jellyfishthinks

Le plus connu c’est bien entendu le lait de soja. On le sait c’est un aliment qui ne cesse de se décliner, répondant ainsi à la demande veggie, et vegan, de plus en plus forte. On le retrouve ainsi sous formes de germes, d’huile, de tofu, de lait, de farine, de fèves,… Le marketing se charge de louer ses vertus, malgré les doutes qui planent toujours sur un possible impact néfaste sur les hormones ainsi que la thyroïde. Il reste par contre bien l’un des 8 allergènes alimentaires les plus courants. Par ici, on n’est pas hyper convaincu, principalement pour les raisons nommées au dessus mais également par le goût, tout simplement. On vous le conseille nettement plus en tant que crème à cuisiner ou pour des préparations pâtissières (gâteaux par exemple).  

Parlons maintenant du second lait végétal le plus présent sur le marché : le lait d’amande. On connaît pour beaucoup les qualités nutritionnelles de l’amande – calcium, potassium, magnésium, fer, vitamines A et D, oméga 6 et protéines – et tout ça pour peu de calories. A première vue, que de bonnes raisons de se jeter sur le lait qui en est issu donc. Malheureusement tout n’est pas si rose. En effet, beaucoup de ces propriétés se perdent lors de la filtration, on se débarrasse alors de la pulpe (l’okara) et de la plupart des bienfaits avec. A moins d’apprécier grandement le goût d’amande, je vous conseille grandement de manger une bonne poignée de belles amandes. De plus, ce lait est également un des plus cher, dû au prix même des amandes, alors que c’est celui qui contient le plus d’eau. Comme le soja, il peut être source d’allergies.

gif-lait

A bas le lait de vache ! ©Jellyfishthinks

Je vais me permettre de regrouper trois laits, le lait d’épeautre, le lait d’avoine ainsi que le lait de riz, qui sont tous trois issus de céréales. Ceux-là sont à mes yeux les meilleurs. Pas trop fort en goût, plutôt aqueux, et très digeste, idéals donc pour varier les plaisirs. Contrairement au soja, ils ne sont pas source de protéines mais très riches en glucide et minéraux. Notamment le betâ-glucane pour le lait d’avoine, la silice pour le riz et des vitamines B, du magnésium et du zinc pour l’épeautre.

Un autre est très réputé dans cuisine orientale, le lait de coco. Très riche en fer, en potassium et en phosphore, il est également source de manganèse, cuivre, sélénium et zinc. Assez riche en lipides, on le consomme modérément. Selon l’appréciation de son goût assez prononcé, on le préfère cuisiner, en pâtisserie ou au petit-déjeuner.

Finissons avec le lait de châtaigne, parfait pour cette automne, on retrouve ce bon goût dans un grand verre bien chaud, dans de bonnes crêpes, ou en pâtisserie. Il est fort énergétique, car riche en glucide, mais également source de manganèse et de cuivre, deux très bons antioxydants.

lait-vege

Tableau comparatif des valeurs nutritionnelles ©Jellyfishthinks

Enfin ma petite surprise, un Mangé Parlé, avec une partie de l’équipe Jellyfishthinks :

Tous ces laits ont l’avantage d’être dépourvus de lactose, idéal pour les intolérants, ainsi que très pauvres en cholestérol, parfait pour surveiller sa ligne. N’oubliez pas que la plupart de ces laits sont disponibles dans beaucoup de supermarchés et parfois même proposés aromatisés (chocolat, vanille, noisette…). Sinon n’hésitez pas à les aromatisés vous-même, chocolat en poudre et cannelle seront les bienvenus ! 

Share Button
Écrit par A.J.

Vous vous demandez bien qui peut se cacher derrière ces quatre petites méduses, un peu farouches mais très passionnées. Du coup, c’est un peu le moment où je dois vous parler de moi… Pour le côté barbant, j’ai un bac littéraire option arts plastiques puis j’ai obtenu mon diplôme de stylisme/modélisme. Mais à vrai dire, tout cela importe peu pour vous et pour ce qu’il se passe ici. Le fait est que j’ai toujours aimé écrire et qu’en faisant des études de mode j’ai laissé derrière moi beaucoup de mes passions. Parmi lesquelles, l’art, la danse, l’histoire, etc… Aujourd’hui, j’ai décidé de renouer avec tout ce que j’aime, sans exception. Et je prends plaisir à le partager avec vous tous.

3 Commentaires
  1. Herem

    J’utilise du lait d’amande ou du lait de riz pour mes céréales. Et ça passe très bien. Petite préférence pour le lait de riz.

  2. ERYK

    Ouiii victoire pour le lait de riz ♥ et votre mangé-parlé est super cute et drôle j’en veux encore

    • admin-jelly
      admin-jelly

      C’était très marrant, on en refera :)

Répondre