Le Lyocell, la fibre qui vous veut du bien

Mode

L’autre jour, je vous parlais des jeans, et pourquoi ce n’était pas tip top d’en porter. Vous pouvez relire tout ça en cliquant ici. Ou . Ou encore ici.

Voilà.

Donc.

C’est bien beau de ne voir que le mauvais côté des choses, mais il y a des alternatives vestimentaires au coton, ou même à des matières artificielles polluantes (viscose), ou encore qui viendront peut-être à manquer (polyester). Mesdames, messieurs, autres, voici devant vos yeux ébahis, le Lyocell !

wool-lyocell-jellyfishthinks

Bon, ceci n’est pas du lyocell, certes, mais j’ai pas trouvé d’images libres de droit. Déso. Source

Le lyocell est une fibre synthétique. Cela signifie, que la fibre est créée par synthèse de composés chimiques. Souvent hydrocarbures – le polyester, le nylon, l’acrylique, les plastiques en somme – parfois – de plus en plus – à partir d’amidon. Pour le lyocell, on utilise de la cellulose que l’on dissout dans un solvant non toxique, organique et recyclable, obtenant une solution visqueuse qui durcit dans la filière. La cellulose utilisée provient essentiellement de forêts d’eucalyptus asiatique, gérées durablement. Sa composition fait que le lyocell est une fibre biodégradable. Ce qui est déjà un très bon point, par rapport à ses amis les hydrocarbures. De plus, les solvants sont continuellement recyclés durant le processus de fabrication, car réutilisables. Ces processus nécessitent très peu d’eau et très peu d’émissions polluantes dans l’air. Ce qui change de notre bon vieux coton. Cependant – mais ce n’est pas propre au lyocell – les procédés de teinture du lyocell peuvent être polluants. Le mieux pour éviter cela, reste encore de se procurer des vêtements teints et fabriqués dans des circuits eco-friendly.

 

Les propriétés du lyocell sont les suivantes :

  • fibres à partir de cellulose, donc biodégradable et recyclable ;
  • grande résistance mécanique, sec ou mouillé (à 40° maximum, sinon les fibres risquent de se briser) ;
  • très bonne absorption de l’humidité (et donc ne moisit pas) ;
  • doux au toucher (“peau de pêche”) ;
  • thermorégulateur (tient chaud comme la laine mais peut aussi apporter de la fraîcheur comme le lin) ;
  • bonne résistance aux acariens et bactéries ;
  • joli tombé car fluide et souple.

 

Le lyocell est commercialisé le plus souvent sous le nom Tencel. Il est une vraie bonne alternative à des textiles plus coûteux en énergies, en ressources et en destruction de l’environnement.

 

Pour aller plus loin :

Site en anglais expliquant très bien les propriétés et procédés de fabrication du lyocell

Pourquoi le lyocell est intéressant dans les activités en extérieur

Le lyocell sur Kelbio.com

Share Button
H. Gray
Écrit par H. Gray

Bonjour à vous, mollusques de tous horizons. Ici je me nomme H. Gray et si je devais vénérer un dieu, ça serait Dionysos – et pas ce romain de Bacchus, faut pas déconner. Je vous parlerai séries télés, mode, littérature, dessins animés, parfois jeux vidéos ou choses insolites. Dans la vie, j’ai un diplôme de styliste/modéliste (oui, comme A.J) et je prends très au sérieux tout ce qui ne l’est pas. Ce blog est pour moi l’occasion de recommencer à écrire. Je voulais faire écrivain, en cinquième, puis journaliste. C’est une façon de renouer avec l’enfant à l’intérieur de moi. (Comment ça, je n’ai jamais cessé d’être en contact avec l’enfant à l’intérieur de moi ?)

Répondre