Micro-critique : Warcraft – Ducan Jones

Cinéma

Ça raconte quoi ?

« Le pacifique royaume d’Azeroth est au bord de la guerre alors que sa civilisation doit faire face à une redoutable race d’envahisseurs : des guerriers Orcs fuyant leur monde moribond pour en coloniser un autre. Alors qu’un portail s’ouvre pour connecter les deux mondes, une armée fait face à la destruction et l’autre à l’extinction. De côtés opposés, deux héros vont s’affronter et décider du sort de leur famille, de leur peuple et de leur patrie. »

 

C’est bien ?

J’étais perplexe en allant voir Warcraft, j’ai beau être fan de l’heroic fantasy, s’il y a bien un univers que je regrette de mal connaître c’est celui de Warcraft  (car étant adolescente, j’avais tellement peur de devenir accro, que je m’étais interdit de jouer à WoW, une belle erreur). Joueuse d’Hearthstone, je possède de simples notions de l’univers et j’avais peur d’être perdue.

Il n’en fut rien, et je dois dire que Warcraft est un de mes coups de cœur de cette année !

Le film est en train de subir un lynchage de la part des médias classiques (j’entends par là, peu ouverts à la culture du jeu vidéo), ce qui est assez frustrant. Cependant il reçoit un bon accueil du public, et ce, à juste titre !

J’ai eu la chance de le voir en IMAX et ce fut une expérience incroyable, les graphismes sont extraordinaires, les Orcs et leurs loups monstrueux sont très bien faits, on les croirait réels ! Les paysages sont magnifiques, Hurlevent (la ville des humains) est splendide.

 

source : warcraftmovie.com

source : warcraftmovie.com

Même si le jeu des acteurs est bon sans être exceptionnel, les personnages sont attachants, en particulier Durotan, chef Orc qui tente de protéger les siens.  La réalisation est originale (beaucoup de contre-plongés) et le scénario tient la route. Si les fans de la saga peuvent reprocher au film de taillader dans la complexité de l’univers de Warcraft, le néophyte ne sera pas abandonné à son incompréhension et pourra prendre beaucoup de plaisir à découvrir cet univers et ses personnages.

Incontestablement la meilleur adaptation cinématographique de jeu vidéo que j’ai pu voir, bravo Blizzard.

On y va ?

Si la fantasy est votre dada je ne peux que vous conseiller ce film, parce que plus fantasy que ça, on ne fait pas !

Les fans du jeu n’auront pas besoin de mes conseils pour se rendre en salle, ni les fans de la série Vikings qui ont hâte de retrouver leur Travis Fimmel (Ragnar) en Lothar.

Quant aux autres, je préfère vous prévenir, Orcs, magiciens aux yeux qui brillent, chevaliers en armures clinquantes et griffons, l’univers de Warcraft n’a rien de réel, il n’a pas vraiment cet aspect réaliste médiéval que peuvent avoir Game of Thrones ou encore le Seigneur des Anneaux. Je ne dirais pas qu’il faut absolument s’intéresser à la fantasy pour aller ce film, mais il faut au moins être ouvert à ce genre !

Share Button
Captain Hock
Écrit par Captain Hock

Le capitaine Hock (c’est moi) vogue librement sur le net sous le pavillon des pirates qu’il admire tant. Grand passionné de cinéma et de séries, jamais ne s’achève une journée sans que le capitaine Hock ne se soit rendu dans une salle obscure ou n’est échoué devant un épisode d’une série US ou britannique ! Il aime aussi la littérature, l’Histoire et tant d’autres choses pourvu qu’elles l’emmènent loin de la réalité (à défaut de pouvoir aller s’installer en Terre du Milieu). Après 3 ans de licence de japonais et un an passé chez les nippons, le capitaine Hock est dans le triangle des Bermudes de sa vie. Il travaille dans un cinéma en attendant de trouver sa voie. C’est alors qu’il était en pleine crise existentielle que 3 petites méduses l’ont sauvé et lui permettent aujourd’hui d’écrire et de partager ses passions avec toi moussaillon.

Répondre