Micro-critique : FIVE – Igor Gotesman

Cinéma

Ça raconte quoi ?

Julia, Vadim, Nestor, Timothé et Samuel sont une bande d’amis inséparable depuis leur petite enfance. Leur rêve est de vivre tous les 5 en colocation. Un jour, Samuel, qui possède un bon pécule, leur propose de vivre dans un bel et vaste appartement parisien, se chargeant de payer la plus grosse partie du loyer. Seulement, à peine installé, Samuel se retrouve face à de grosses difficultés financières mais décide de ne rien révéler à ses amis pour ne pas gâcher leur bonheur. Pour s’en sortir il se tourne vers le trafic d’herbe et s’improvise dealer, seulement tout ne se passera pas comme il l’avait prévu…

jellyfishthinks-micro-critique-fiveC’est bien ?

Five est un film très rafraîchissant. C’est le premier d’Igor Gotesman (qui joue Vadim),  et il faut dire qu’il s’en sort plutôt très bien. Niveau réalisation, il a misé sur de l’originalité sans pour autant déstabiliser le spectateur, le temps qui passe est, par exemple, parfaitement illustré.

On est donc face à une réalisation classique teintée d’originalité :  à l’image de tout le film. Car, si l’histoire peut paraître banale au premier abord, on en sort en se disant qu’on a vu quelque chose qui change un peu !

Côté acteur, je dois dire que j’ai été agréablement surprise car tous se valent et livrent un jeu convainquant, même si leurs personnages sont un poil caricaturaux. Caricatures qui donnent un certain charme au film. Ils rendent les personnages attachant car chacun possède sont caractère bien à lui. Pierre Niney (Samuel) nous démontre encore une fois qu’il est capable de tenir n’importe quel rôle. Mais les autres ne sont pas en reste et livrent un jeu touchant.

Five est également un film très esthétique, les couleurs sont à la fois douces et acidulées, très agréables aux pupilles, tout cela sur un fond musical adapté et dynamique…Ca serait dommage de s’en priver !  


On y va ?

Oui ! C’est un film de qualité qui ne prend pas la tête et qui est très agréable à regarder. Il faut encourager le bon cinéma français !

Share Button
Captain Hock
Écrit par Captain Hock

Le capitaine Hock (c’est moi) vogue librement sur le net sous le pavillon des pirates qu’il admire tant. Grand passionné de cinéma et de séries, jamais ne s’achève une journée sans que le capitaine Hock ne se soit rendu dans une salle obscure ou n’est échoué devant un épisode d’une série US ou britannique ! Il aime aussi la littérature, l’Histoire et tant d’autres choses pourvu qu’elles l’emmènent loin de la réalité (à défaut de pouvoir aller s’installer en Terre du Milieu). Après 3 ans de licence de japonais et un an passé chez les nippons, le capitaine Hock est dans le triangle des Bermudes de sa vie. Il travaille dans un cinéma en attendant de trouver sa voie. C’est alors qu’il était en pleine crise existentielle que 3 petites méduses l’ont sauvé et lui permettent aujourd’hui d’écrire et de partager ses passions avec toi moussaillon.

Répondre