J.K.R. chroniques II – Les Animaux Fantastiques

Littérature, Roman
H. Gray

La semaine dernière je vous parlais du Quidditch à travers les âges, aujourd’hui je vous présente Les Animaux Fantastiques paru en 2001 dans les vertes contrées britanniques et dont le film sort l’an prochain. Avec un casting de choix s’il vous plaît : Eddie Redmayne, Katherine Waterston, Alison Sudol, Ezra Miller ou encore Colin Farrell. Et comme on est dans l’ensemble bien fan de Harry Potter par ici, autant dire qu’on a plutôt hâte d’être à l’hiver 2016 – dans plus d’un an, misère. Mais en attendant, que vaut le livre ?

Les Animaux Fantastiques

fantastics-beasts-harry-potter-jellyfishthinks

Tout comme Le Quidditch à travers les âges, Les Animaux Fantastiques est un des livres scolaires de Poudlard. Celui-ci est un des manuels que les élèves doivent se procurer au cours de leur scolarité. Après une introduction sur ce que sont ces fameux animaux, il est question d’en présenter une cinquantaine, avec leurs habitats, leurs régimes alimentaires et leurs moeurs. Tout comme des vrais animaux ! La plume est agréable, et plus qu’une énumération rébarbative, nous avons le droit à des petites histoires et anecdotes sur ces créatures croisées aux détours des pages de la saga Harry Potter. Nous sommes de plein pied dans un univers riche. Je l’ai personnellement plus apprécié que le Quidditch, mais c’est vraiment une question de goût plus que de différence de qualité.

les-animaux-fantastiques-harry-potter-jellyfisthinksBon, les animaux étudiés sont surtout européens. Mais il y a quelques petites incursions dans d’autres cultures magiques, ces petites informations sont précieuses pour les fans.

Et après tout l’auteur est britannique ! Mais non, je ne parle pas de J.K. Rowling voyons. Car une nouvelle fois, le véritable auteur est Newt Scamander (Norbert Dragonneau en VF), aventurier sorcier de son État. Un “petit à propos” nous renseigne d’ailleurs en début d’ouvrage sur cette personnalité haute en couleurs.

Cette édition pour moldus est quant à elle la reproduction du livre de classe du fameux Harry Potter, que Dumbledore à tout de même dû convaincre. En effet nous retrouvons au fil des pages des commentaires à la marge, écrits de la main de Harry, mais aussi de ses amis Ron et Hermione. C’est très amusant.

Encore une fois, nous avons droit à une préface d’Albus Dumbledore. La mise en abîme est une fois de plus bien menée et ce livre nous laisse en bouche un petit goût d’authentique. Je dois dire que je ne me lasse pas de ces préfaces, le professeur Dumbledore y est malicieux et elles sont amusantes à lire.

J.K. Rowling mène bien sa barque et ça présage de très bonnes choses pour le film, dont elle a écrit le script. Il me tarde donc. Surtout que le livre n’ayant pas d’histoire à proprement parler, le film sera tout plein de contenu inédit.

Attention, un hippogriffe va sortir de votre écran !

Attention, un hippogriffe va sortir de votre écran !

Oh, si vous vous posiez la question, non, elle ne touche toujours pas de droits d’auteurs. Quand vous achetez ce livre ils sont reversés à l’association caritative britannique Comic Relief. Vous n’avez donc aucunes excuses, courrez l’acheter !

– H. Gray

Share Button
H. Gray
Écrit par H. Gray

Bonjour à vous, mollusques de tous horizons. Ici je me nomme H. Gray et si je devais vénérer un dieu, ça serait Dionysos – et pas ce romain de Bacchus, faut pas déconner. Je vous parlerai séries télés, mode, littérature, dessins animés, parfois jeux vidéos ou choses insolites. Dans la vie, j’ai un diplôme de styliste/modéliste (oui, comme A.J) et je prends très au sérieux tout ce qui ne l’est pas. Ce blog est pour moi l’occasion de recommencer à écrire. Je voulais faire écrivain, en cinquième, puis journaliste. C’est une façon de renouer avec l’enfant à l’intérieur de moi. (Comment ça, je n’ai jamais cessé d’être en contact avec l’enfant à l’intérieur de moi ?)

Répondre