Des Balls, des Théories et des Hommes

Séries
H. Gray

C’est bien beau les séries, et j’ai beau vouer un culte aux productions de la BBC, il n’y a pas que ça dans la vie. Non, il y a aussi les webséries ! Nous vous avons déjà présenté pas mal de monde officiant sur Youtube, mais aujourd’hui ça va être un peu différent. Je vais non seulement vous parler série sur l’internet, mais en plus, française. Parce que franchement, de ce côté là, on a du beau monde en France et en Navarre (ça change de certaines productions télévisées). 

frenchball-jellyfishthinks

Venons-en donc au fait : La Théorie des Balls.

La Théorie des Balls est une série, actuellement en cours de diffusion sur Youtube, (presque) tous les jeudis, pour la chaîne Frenchball. Derrière et devant la caméra, on retrouve entre autre l’équipe d’origine de Frenchnerd – Slim Berhoun, à l’écriture et la réalisation, les frères Descraques, Florent Dorin et l’inénarrable Mathieu Poggi – qui se lance dans cette nouvelle aventure. Vous les connaissez peut-être déjà grâce au Visiteur du Futur, ou bien aux vidéos de Golden Moustache.

Ce nouveau projet nous plonge dans l’univers d’un open space comme on en trouve des milliers, à ceci près que le DRH (Mathieu Poggi) a développé des techniques de management très particulières, basées sur les Balls. Les Balls sont des particules invisibles qui régissent les relations entre les gens. Ce DRH, Mitch, a rédigé ses théories et observations dans un livre qu’il tente de publier pour gagner un pari avec son crush de lycée. Nous assistons donc à l’exposé de ses thèses qu’il illustre avec des tranches de vie de l’entreprise. Et il y a de quoi faire, au vue des employés, tous plus rocambolesques les uns que les autres.

frenchball-theorie-balls-1-jellyfishthinks

L’intérêt majeur de La Théorie des Balls – l’humour surréaliste et trollesque, vraie force de la série, mis à part – est d’être une entrée en matière à la physique quantique. Légère certes, mais les idées de Mitch s’en inspirent et sont parfois plutôt pertinentes. Comme a pu le confirmer Bruce d’e-penser, qui s’est attelé à analyser les cinq premiers épisodes à travers le prisme de la science.

Avec son acolyte Baptiste il revient sur les concepts évoqués par Mitch et nous démontre que la physique quantique est partout et que malgré ce qu’on pourrait croire ce n’est pas du tout ennuyeux. Ces épisodes, les Breaking Balls, sont un bon complément à la série de Frenchball.

science-is-awesome-jellyfishthinks

Pour en revenir à notre sujet principal, La Théorie des Balls mérite vraiment qu’on y jette un œil, tant elle est faite avec intelligence et travail appliqué. Nous pouvons même y retrouver des guests comme Frédéric Lopez. Si c’est pas la classe.

Il y a de plus derrière une volonté de la production de soutenir ces jeunes talents et j’espère que cela finira par secouer un PAF sclérosé. Nous avons des tas de créatifs géniaux qui se donnent du mal derrière tous ces projets, encourageons-les.

Pour vous faire une idée, voici l’épisode un :

Et son Breaking Balls en relation :

 Bon, et si je vous parle de tout ça, c’est aussi pour vous prévenir que le 12 mars a lieu une diffusion intégrale de la série, avec les épisodes 9 et 10 en avant-première. Cela se passe au cinéma Max Linder dans le 9ème arrondissement de Paris. Malheureusement pour les fans c’est déjà complet. Mais l’équipe de Jellyfishthinks y sera et comptez sur nous pour vous faire un compte-rendu, garanti sans spoilers ! Si cette soirée vous intéresse, n’hésitez à rester à l’affût de la page Facebook de la chaîne, au cas où certains auraient un empêchement et revendraient leur place.

 NB : La Théorie des Balls est un spin-off d’une autre série de Slim Berhoun, J’ai jamais su dire non, qui est aussi géniale, jeter un œil à l’occasion, on en reparlera peut-être.

– H. Gray

Share Button
H. Gray
Écrit par H. Gray

Bonjour à vous, mollusques de tous horizons. Ici je me nomme H. Gray et si je devais vénérer un dieu, ça serait Dionysos – et pas ce romain de Bacchus, faut pas déconner. Je vous parlerai séries télés, mode, littérature, dessins animés, parfois jeux vidéos ou choses insolites. Dans la vie, j’ai un diplôme de styliste/modéliste (oui, comme A.J) et je prends très au sérieux tout ce qui ne l’est pas. Ce blog est pour moi l’occasion de recommencer à écrire. Je voulais faire écrivain, en cinquième, puis journaliste. C’est une façon de renouer avec l’enfant à l’intérieur de moi. (Comment ça, je n’ai jamais cessé d’être en contact avec l’enfant à l’intérieur de moi ?)

2 Commentaires
  1. […] ! Parce qu’on est lundi, que ça va être bref, mais quand même, fallait que je vous en parle. Comme je vous avais déjà dit, nous étions jeudi dernier avec A.J. à l’avant première du final de La Théorie des Balls, au […]

Répondre