Neil Patrick Harris, hôte des Oscars 2015.

Cinéma, Musique, Séries, Séries Américaines

neil-patrick-harris-jellyfishthinks

 

A.J.

Dans la lancée de H. Gray, je poursuis la semaine du fan-service sur Jellyfishthinks. Mais avec un très bon prétexte à cela : les Oscars ! Qui m’offre enfin l’opportunité de  vous  parler de  Neil  Patrick  Harris,  qui  présentera  ce  soir  la  très  attendue cérémonie…

Comme beaucoup je l’ai découvert dans How I Met Your Mother dans la peau de l’irrécupérable tombeur, Barney Stinson. Mais auparavant, d’autres l’ont plutôt connus sous les traits du Docteur Doogie, un jeune médecin surdoué. Depuis, nous avons eu l’occasion de découvrir ses talents de showman à travers différentes performances et cérémonies, notamment lors des Tonys Awards, qu’il a déjà présenté quatre fois.

 

Né en 1973, à Albuquerque, de deux parents irlandais, il joue pour la première fois sur scène dans Le Magicien d’Oz nph-docteur-doogie-jellyfishthinkslors d’un spectacle scolaire. Par la suite, il n’a de cesse d’intégrer les comédies musicales proposées dans ses différents établissements scolaires. Sans avoir usé les bancs d’aucune école de théâtre, de chant ou de comédie, il acquiert ses talents à force de travail et d’expérience. Dès 88, il fait ses débuts au cinéma, notamment au côté de Whoopi Goldberg dans Le Secret de Clara. Mais c’est un an après, à l’âge de 16 ans qu’il est propulsé au statut d’idole des jeunes adolescents en campant le premier rôle de la série de Steven Bochco, Docteur Doogie. La série dure jusqu’en 1993 et lui vaut sa deuxième nomination au Golden Globes ainsi qu’un People Choices Awards.

On le retrouve dès lors dans bons nombres de seconds rôles au cinéma (Animal Room, Starships Troopers, La Proposition, Un couple presque parfait, Opération funky, Harold & Kumar I et II). C’est en 1997 qu’il renoue avec son amour des planches. Il incarne Mark Cohen dans la pièce Rent, racontant l’histoire de jeunes artistes luttant contre le sida. Il joue également dans Romeo and Juliet, et prouve définitivement sa place à Broadway en jouant et chantant dans Sweeney Todd : The Demon Barber of Fleet Street en 2001 ainsi que dans Cabaret en 2003. On peut également le féliciter d’avoir endossé le rôle de Lee Harvey Oswald dans la comédie musicale Assassins de Stephen Sondheim en 2004.

 Neil Patrick Harris dans la peau de Lee Harvey Oswald.

Neil Patrick Harris dans la peau de Lee Harvey Oswald.

Cependant sa notoriété ne semble pas vouloir franchir les océans. C’est alors qu’il obtient le rôle du dragueur invétéré, Barney Stinson dans la série How I Met Your Mother, lui permettant ainsi de se faire découvrir (et aimé ! ) du grand public international. Pendant neuf ans, il ravit les adeptes de la sitcom à succès avec ses fameuses catchphrases : “Legen… Wait for It… Dary !”, “Highfive ! ”, son Brocode et son Playbook.  En 2008, il participe au projet “Dr Horrible’s Sing-Along Blog” de Joss Whedon au côté de Nathan Fillion. Le monde entier est sous le charme. Un engouement qui le mènera à performer lors de l’ouverture de la 82è cérémonie des Oscars en 2010, bien qu’il n’en était pas le présentateur.

 

La même année, il donne à nouveau de la voix dans une autre série à succès, Glee. Il incarne Bryan Ryan, un ancien camarade de Will Schuester (Matthew Morrison) avec qui il interprète ce qui est à mes yeux la plus géniallissime reprise de Dream On !

 

Plus récemment, on a pu le voir dans quelques épisodes de la série American Horror Story ainsi qu’au cinéma dans Les Schtroumpfs, au côté de Jayma Mays (Emma Pillsbury dans Glee) et dans Gone Girl, thriller américain de David Fincher.

La consécration ultime arrive donc en ce jour ! Car après avoir présenté les Emmys Awards, les TVLand Awards, les World Magic Awards, les Videos Games Awards et par quatre fois les Tonys Awards (de 2010 à 2013), il prend la place d’Ellen de Generes en tant qu’hôte de la 87e cérémonie des Oscars. Alors à quoi pouvons nous attendre ? On a déjà dit qu’il était bon acteur, bon danseur, bon chanteur, il est aussi (accessoirement) membre respecté de l’univers de la magie, et on est sûr qu’il aura l’occasion de nous en mettre plein les mirettes. Comme tous les ans, la spectacle promet d’être grandiose, mais cette année, il sera made in NPH !

 

Pour les noctambules, vous pourrez la regarder ce soir à 2h sur Canal+, pour les autres on retrouve le récap’ de Lady Brett dès demain sur Jellyfishthinks !

– A.J

Share Button
A.J.
Écrit par A.J.

Vous vous demandez bien qui peut se cacher derrière ces quatre petites méduses, un peu farouches mais très passionnées. Du coup, c’est un peu le moment où je dois vous parler de moi… Pour le côté barbant, j’ai un bac littéraire option arts plastiques puis j’ai obtenu mon diplôme de stylisme/modélisme. Mais à vrai dire, tout cela importe peu pour vous et pour ce qu’il se passe ici. Le fait est que j’ai toujours aimé écrire et qu’en faisant des études de mode j’ai laissé derrière moi beaucoup de mes passions. Parmi lesquelles, l’art, la danse, l’histoire, etc… Aujourd’hui, j’ai décidé de renouer avec tout ce que j’aime, sans exception. Et je prends plaisir à le partager avec vous tous.

2 Commentaires
  1. RetrospecGlee | Jellyfishthinks

    […] nombreux guests venant faire un coucou au fil des saisons. On notera notamment Olivia Newton-John, Neil Patrick Harris, Britney Spears, Ricky Martin, Gwyneth Paltrow, Perez Hilton, ou même Sarah Jessica Parker. Du […]

Répondre