Sélection de 5 chorégraphies au cinéma

Audio et Vidéo, Cinéma

5-chorégraphies-cinéma-jellyfishthinks

Après les chorégraphies dans les clips, Lady Brett vous propose une nouvelle façon de bouger vos fesses en rythme en alliant ces choses qu’elle aime dans la vie : La musique, la danse et les films. Elle vous propose aujourd’hui cinq chorégraphies dans des films, souvent cultes, qu’elle ne se lasse pas de regarder. A vos claquettes !


Joyeux Noël petites méduses ! C’est marrant, quand je pense Noël, je vois cadeaux, famille, mais aussi fête et… films de Noël à la télé. Si maintenant ce petit plaisir a perdu de son charme à cause des téléfilms tous semblables, dans mon enfance c’était un enchaînement de films et de dessins animés qui nous clouaient sur le canapé pour la journée. Les films musicaux étaient populaires, et on avait le droit à Dirty Dancing ou Grease. Je me suis pris de passion pour ces films souvent très cheesy, et j’aime voir une chorégraphie dans un film, même quand s’il n’est pas musical. Voici aujourd’hui 5 danses cultes à reproduire lors de vos soirées de fêtes !


La plus Claquettes : Fred Astaire et Ginger Rogers dans Swing Time

    Comment évoquer la danse dans le cinéma sans parler du mythique couple Rogers/Astaire ? Les deux comédiens/danseurs ont tourné pas moins de 10 films ensemble et représentent à merveille cet esprit très vieil Hollywood.

    Choisir une chorégraphie de AR est difficile, mais cette scène de valse/claquette tirée du film Swing Time, sorti en 1936, est l’une de mes préférées. La vérité est que j’ai vu cette danse avant de voir le film, et j’en suis tombée amoureuse. L’alchimie entre les deux est parfaite, et quel talent mes amis, mais quel talent ! La façon dont la chorégraphie escalade joliment pour se finir par la plus classe des sorties, moi j’en redemande.


La plus time of my life : Patrick Swayze et Jennifer Grey dans Dirty Dancing.

    … Oh sérieusement, n’allez pas me mentir et me dire que je suis la seule à avoir Dirty Dancing dans ses guilty Pleasure, pas si Guilty que ça parce que je le dis et je l’assume : OUI J’aime Dirty Dancing. Oui, j’aime ses niaiseries et ses clichées. Oui j’ai rêvé de trouver mon bad boy danseur aussi.

    Et sinon que dire de cette scène à part qu’elle est CULTE. Du début (« personne ne laisse bébé dans un coin ») jusqu’au porté qu’on a tous voulu essayé (Avec Ryan Gosling serait un plus bien sur), et on aimerait tellement faire la danse avec notre amoureux/se (surtout quand c’est Romain Duris). Le film a marqué une génération, la musique éveille les émois, et Johnny est resté dans le cœur de millions d’adolescentes comme le prince charmant des temps moderne. Haa, RIP Patrick.


La plus happy : Joseph Gordon Levitt dans 500 days of summer

    500 Days of summer ou l’indie comedie dans toute sa splendeur (t’as vu la rime?) Le pitch est de suivre le parcours de Tom qui tombe amoureux d’une fille qui ne l’est pas (« this is not a love story ») et si le film est une montagne russe de moments de joie et d’espoir suivis de désillusion, la scène qui suit la première fois de Tom et Summer (la fille) en est l’exemple idéal. Alors qu’il aurait pu choisir « I just had sex », qui aurait pu largement marcher, Marc Webb a rythmé cette fameuse scène de la chanson « you make my dreams come true » de All and Hoats.

    Et vraiment, après le film, à qui ce n’est pas arrivé cette situation où, alors que tu marchais tranquillement dans la rue, la chanson se met en route et t’as juste envie de tout balancer et de danser, suivant l’exemple de Joe dans le film. Parce que Joe nous a prouvé plus d’une fois qu’il savait bouger son (joli. Je l’ai étudié dans les gros plans d’Inception) popotin.

    Et cette scène de 500 days of summer respire la happy therapy comme on aimerait l’expérimenter tout les jours


La plus tout : El Tango de Roxanne – Moulin Rouge

    J’ai hésité à mettre cette chorégraphie dans cette liste parce qu’elle était chantée, mais c’est la danse que l’on retient ici, et elle est majestueuse. Moulin Rouge fait incontestablement partie de mes films préférés, et j’aime absolument tout dedans, des costumes aux musiques et puis l’histoire qui fait bien mal à ton petit cœur.

    La première fois que j’ai vu la scène du Tango, j’en ai eu des frissons. Littéralement. J’avais mes poils au garde à vous (l’image est affreuse.) Cette danse qui, avant, me paraissait ringarde et inintéressante est soudainement devenue un outil érotique et dramatique. Les jeux d’ombres et de lumière sont fantastiques, et c’est très sûrement LA scène à retenir du chef d’oeuvre qu’est Moulin Rouge de Baz Luhrmann. Mais les mots ne servent à rien, les images parlent d’elles même.


La plus milkshake à la Coke : John Travolta et Uma Thurman dans Pulp Fiction

    Vous pouvez tenter l’expérience. Mettez la chanson « C’est la vie » de Chuck Berry dans une salle pleine de trentenaires élevés à Tarantino, ils vont se lever et imiter le twist de drogué de Vega et Mia dans Pulp Fiction.

    Et c’est ça, plus que la scène en elle même, qui me plaît. Même si le film est à voir et à revoir sans se lasser, l’empreinte qu’il a laissé derrière lui est géniale. Donc cette chorégraphie n’a en soi rien d’impressionnant si on la compare aux autres de cette liste, mais mis dans le contexte du film, elle en devient exceptionnelle. Et la légende Tarantino était née.


    Voila les poussins, maintenant vous avez de quoi vous dandiner avec votre famille entre deux repas bien fat de Noël ! Je vous souhaite encore de joyeuses fêtes et à très bientôt !

~ Lady Brett

Share Button
Lady Brett
Écrit par Lady Brett

Mais qui est cette folle de Lady Brett ? Vous devez sûrement vous poser cette question. Et bien je vais y répondre. Ayant eu la chance de grandir dans une maison pleine de livres et de films en tous genres (quand elle n’était pas en train de voguer sur les mers de son enfance) c’est assez naturellement qu’elle a développé une soif de découverte et de partage. De nature un peu trop passionnée, elle rêve sa vie en voyages, au sens littéral comme figuré. Quand elle n’a pas la chance de voyager quelque part, elle le fait dans sa tête rêveuse, grâce à la musique qu’elle écoute tout au long de la journée, ou bien aux nombreux films et séries qu’elle regarde tel un besoin vital, ou encore de ces livres qu’elle dévore par période. Elle aime découvrir, elle aime en parler, d’où l’idée de se lier à ses amies méduses pour ouvrir ce beau blog.

Répondre