Les sorties cinéma d’octobre 2014

Cinéma

Après un mois de septembre finalement assez « pauvre » en matière de cinéma (même si c’est un peu injuste, sachant qu’on a eu tout de même de très beaux films) octobre relance les sorties en puissance. Entre blockbusters, réalisateurs populaires, et succès cannois, le choix est large, et il y en a pour tout les goûts. La date de la première semaine arrivant à grands pas, aujourd’hui je vous offre une petite sélection de quelques films qui me donnent très envie en ce doux dixième mois. Je ne vais pas parler de tous, honnêtement, quand j’ai fait ma liste elle était très longue, donc je n’en ai choisi que quelques uns.

Allez, on est parti ?

 On commence le mois avec une jolie fournée pour le 1er octobre. Un certain nombre de films qui me paraissent intéressants, sinon intriguants. (Dans le lot, le film dit « à la publicité bien dure » je me la suis tapée 5 fois en voulant regarder des vidéos sur YouTube, autant vous dire que je la connais par cœur – du moins le début, je finis par la passer)

jellyfishthinks-sorties-cinema-octobre-still-the-water

Le film à surveiller cette semaine est Still the Water (traduction de « futatsume no mado »), drame de la réalisatrice japonaise Naomi Kawase. Il a séduit les critiques, il a aussi séduit Cannes, et il nous offre une superbe bande annonce, forte en retenue, en beauté naturelle, en amour et en drame. L’histoire, c’est la romance  de deux adolescents, chacun prit dans les problèmes de la vie (mort d’un proche, divorce, etc.) le tout dans un décor où la nature est reine, comme le sont beaucoup d’endroits au pays du soleil levant. Voilà, le film est vendu pour moi, et j’ai très envie de m’y plonger comme les jeunes plongent dans l’eau bleue des iles de Amami…

Aussi à l’affiche cette semaine : Dracula Untold (le fameux film à la pub blablabla t’sais) que j’irai bien voir juste parce que je suis faible et Luke Evans. Horns, dont on vous reparlera, et Bodybuilder, un film société français qui a l’air très intéressant.

Gone Girl : Première image de Ben Affleck

Gone Girl –  Première image de Ben Affleck

La deuxième semaine d’octobre est de loin celle que j’attends le plus. Elle marque la sortie du fameux Mommy, de Xavier Dolan, dont je vous reparlerai dans un article prévu un peu plus tard, et Gone Girl, la nouvelle réalisation du grand David Fincher, adaptation (encore…) du best seller de Gillian Flynn. L’histoire est celle d’une femme qui disparaît, et de son mari qui se retrouve suspect. (Je fais court hein.) Depuis les premières images, l’annonce a fait un buzz. Avec un casting quatre étoiles (que Fincher a choisi en regardant sur Google images), et une histoire qui risque de nous retourner le cerveau, (perso, la bande annonce ne m’indique rien et me lance déjà dans le film) ce thriller sombre est très sûrement l’événement de ce mois. A ne pas rater donc.

jellyfishthinks-sorties-cinema-octobre-samba

Pour cette troisième semaine, on ressort le trio gagnant Toledano / Nakache / Sy. Samba raconte l’histoire d’une rencontre qui va bouleverser des vies. Ouais, un peu comme Intouchables, mais pas pareil quand même. On y ajoute Charlotte Gainsbourg et Tahar Rahim (aka chouchou Français) et j’y cours, j’y vole au cinéma ! Aussi en salle, Labyrinth, un film tiré d’un best seller (comme 75% des films maintenant) qui suit un groupe de jeunes coincés dans un labyrinthe. Je n’en parle pas plus, mais peut être que je me laisserai tenter.

jellyfishthinks-sorties-cinema-octobre-the-judge

Le 22 octobre, on retrouve Robert Downey Jr, pour The Judge, un drame de David Dobkin, où il donne la réplique à Robert Duvall. Ca nous parle d’un avocat qui revient dans sa ville natale pour l’enterrement de sa mère, et se retrouve dans une enquête familiale. La bande annonce donne extrêmement envie, et m’a personnellement brisé le cœur en 2 minutes. Qu’est ce que ça donnera en deux heures, j’ai hâte de voir.

Aussi cette semaine là, Magic in the Moonlight, le nouveau film de Mister Woody Allen. Je fais partie de ces gens qui l’adorent, et ce depuis Vicky Cristina Barcelona. Alors là, quand on m’annonce Woody Allen + Colin « Mark Darcy » Firth et miss je-suis-la-plus-cool Emma Stone, je dis oui oui oui. L’histoire ? Un prestidigitateur chinois, mais pas tellement, est appelé à l’aide pour découvrir si une jeune fille qui se dit medium l’est vraiment. Il va donc rencontrer sa famille dans le sud de la France. Voilà. C’est du Allen, je lui fais confiance, et j’ai hâte.

L’autre film qui sort est Fury avec Brad Pitt, mais la bande annonce m’a donné l’impression qu’on met les tanks en avant sur les sentiments et ça m’a gêné. On verra bien.

jellyfishthinks-sorties-cinema-octobre-chef

Et enfin,  la dernière semaine nous offre #Chef, La dernière comédie de et avec Jon Favreau, soutenu par un casting All star : Robert Downey Jr (encore), Scarlett Johansson (je l’ai tellement vu cette année j’ai l’impression qu’elle vit avec moi) ou encore Dustin Offman. L’histoire est celle d’un chef qui décide de s’associer à son ex femme pour ouvrir un foodtruck. La bande annonce sent la fraîcheur et la joie, et l’idée de sortir avec le sourire me fait extrêmement plaisir. Un film qui n’est pas prise de tête, c’est ce dont on a franchement besoin de temps en temps. De quoi bien finir le mois d’octobre !

Voilà mes petites sélections pour le mois d’octobre ! Je tiens à préciser que cette sélection est fait d’un point de vue avant. Je n’ai pas vu les films, donc mes suspicions sont peut être fausses ! Et vous, quels films vous tentent cette semaine ?

Share Button
Lady Brett
Écrit par Lady Brett

Mais qui est cette folle de Lady Brett ? Vous devez sûrement vous poser cette question. Et bien je vais y répondre. Ayant eu la chance de grandir dans une maison pleine de livres et de films en tous genres (quand elle n’était pas en train de voguer sur les mers de son enfance) c’est assez naturellement qu’elle a développé une soif de découverte et de partage. De nature un peu trop passionnée, elle rêve sa vie en voyages, au sens littéral comme figuré. Quand elle n’a pas la chance de voyager quelque part, elle le fait dans sa tête rêveuse, grâce à la musique qu’elle écoute tout au long de la journée, ou bien aux nombreux films et séries qu’elle regarde tel un besoin vital, ou encore de ces livres qu’elle dévore par période. Elle aime découvrir, elle aime en parler, d’où l’idée de se lier à ses amies méduses pour ouvrir ce beau blog.

2 Commentaires
  1. mariowowo

    Je pleure ma feu carte ugc … ceci dit je vais rajouter pas mal de ces films sur ma liste a voir !
    question : d’après tout ce que j’entend-lis sur mommy, j’ai l’impression qu’il faut être dans le mood pour le voir, et que si tu n’es pas dans le mood, tu ne vas pas apprécier le film. vrai ou faux ? je décale toujours ce film de peur de rater un grand truc et de ne pas être a fond.

    • jellyfishthinks

      Après en avoir parlé autour de moi, j’en suis venue à la conclusion que oui, il faut peut être avoir un certain état d’esprit pour vraiment être emporté dans l’histoire. Mais même sans ça, le film marque, parce que les personnages sont vraiment super, les acteurs sublimes et la mise en scène très belle. Après je t’avoue, j’ai déjà un mood, mais ça tu le sais haha, puis je l’ai vu à Cannes, où les personnes réagissent au film pendant le film, et quand t’as 1000 personnes autour de toi qui sont à fond dans l’histoire comme toi, tout tes sentiments sont décuplés.
      Voila voila! j’espère que j’ai répondu à ta question ma petite marion <3 merci pour ton commentaire (il passe au Japon Mommy?)

Répondre